Le 26 octobre 2018, Christian Daghio monta pour la dernière fois sur le ring au stade de Rangsit à Bangkok, où il allait affronter le Thaïlandais Don Parueang pour le titre vacant de la WBC Asia Silver Light Heavyweight.

La préparation de ce combat pour le titre fut ardue, comme tous les boxeurs le savent, remplie d’efforts et de sueur. Néanmoins, Christian arriva en grande forme pour le match. Il était déjà en grande partie en forme, ce qui lui évita de devoir trop couper pour atteindre le poids requis. Sa force et sa détermination étaient évidentes tant pendant sa préparation que le jour du combat.

Son Dernier Combat

La tension que l’on ressent avant un combat est une épreuve que chaque boxeur doit affronter. De plus, il faut être mentalement préparé à aller jusqu’au bout des 12 rounds de combat. Cependant, une fois que la cloche sonne, vos seules pensées sont comment vaincre l’adversaire devant vous. Les trois premiers rounds furent implacables, avec des coups puissants échangés dès le début. Christian a combattu ces rounds comme toujours, sans jamais reculer. Il s’est concentré sur le châtiment du corps de son adversaire, tandis que son adversaire visait la tête de Christian. Les combattants ont échangé des coups presque également à chaque round, jusqu’au 10e, 11e… jusqu’au 12e et dernier round. En arrivant au dernier round, Christian a pu prendre l’avantage de 2 points après près d’une douzaine de rounds de boxe sans relâche.

À vingt secondes de la cloche finale, Christian est tombé au sol, frappé par une hémorragie cérébrale soudaine, probablement due à l’incroyable nombre de combats auxquels il a participé au cours de sa longue carrière. Après tout, il faudrait cinq combattants professionnels pour atteindre le nombre impressionnant de ses combats : 190 combats de Muay Thai, 35 combats de boxe (seuls 11 apparaissent sur boxrec.com) et 5 en MMA. Christian a été immédiatement transporté à l’hôpital et opéré en un temps record, mais malheureusement, il nous a quittés le 2 novembre. Il a perdu sa vie dans ce dernier round, mais son héritage en fait un champion de la vie.

Le 5 novembre 2018, Christian a été enterré dans le cimetière de l’église catholique de St. Nikolaus à Pattaya, où de nombreuses personnes ont participé aux funérailles pour lui rendre leur dernier hommage.

Les débuts de la carrière de Christian Daghio

Le début de carrière de Christian Daghio

Il y a plus de 25 ans, Christian a déménagé en Thaïlande pour apprendre et perfectionner l’art du Muay Thai. Il était passionné par le Muay Thai mais voulait trouver un endroit pour poursuivre correctement cette passion. Après 6 mois en Biélorussie, il a trouvé sa maison à Pattaya.

Sa vie à Pattaya se résumait uniquement à l’entraînement et aux combats. Ce n’était pas une vie facile, mais Christian l’a acceptée, car c’était ce qu’il recherchait. Il y a vingt ans, vivre en Thaïlande dans un camp de Muay Thai n’était pas comme aujourd’hui : la langue parlée était uniquement le thaï, la nourriture était exclusivement thaïlandaise, le nettoyage était inexistant (il s’entraînait parmi les poules !!) et l’absence d’Internet rendait les conditions encore plus difficiles.

Christian Daghio durante una de sus primeras peleas de muay thai

C’est grâce à cette détermination que Christian a montré, ce qui a permis à la communauté locale des combattants de l’accepter comme l’un des leurs, permettant à Christian de s’intégrer dans la culture locale et de comprendre les habitudes, les coutumes et même les secrets de l’un des arts martiaux les plus beaux qui existent.

Au cours de sa carrière de vingt ans, Christian a remporté plusieurs victoires importantes, mais il n’a jamais cherché à se mettre en avant. Il a toujours été une personne humble qui aidait les autres de toutes les manières possibles. Il a dédié les bourses de ses victoires à des œuvres de charité, ici à l’orphelinat de Pattaya et en Italie, après le terrible tremblement de terre en Émilie. Et comment ne pas mentionner le combat de charité contre le très fort Somlak après le tsunami à Phuket !

Christian Daghio chill avec d'autres combattants

Les Titres Remportés Par Christian Daghio Dans Sa Carrière

  • Champion d’Europe de Muay Thai Pro en 2000
  • Champion du Monde de Muay Thai WMO en 2001
  • Premier Italien à combattre et à gagner au célèbre stade Lumpini de Bangkok en 2002
  • Premier Italien à combattre lors de la « King’s Cup of Thailand » à Bangkok en 2003
  • Champion de Muay Thai du stade Thepprasit de Pattaya en 2003
  • Champion de Muay Thai du stade Thepprasit de Pattaya en 2004

Christian Daghio au stadium du Lumpinee

  • Champion de Muay Thai du stade Fairtex de Pattaya en 2005
  • Champion de Muay Thai de Thaïlande en 2007 (premier Européen à remporter cette compétition)
  • Champion de Muay Thai du stade Fairtex de Pattaya en 2008
  • Champion d’Asie WAKO en Thaïlande en 2009
  • Champion de Muay Thai du stade Fairtex de Pattaya en 2010
  • Champion du Monde de Muay Thai WMA en 2010

Christian Daghio la légende du Muay Thai

  • Champion du Monde de Muay Thai WMF en 2011
  • Champion du Monde de Muay Thai WTKA en 2012
  • Champion du Monde de Muay Thai WMF PRO en 2012
  • Champion de Muay Thai du stade Windy de Pattaya en 2014
  • Champion du Monde de Muay Thai WKL en 2016

Christian Daghio avec son frère Simone

Dans sa carrière de boxe, il a remporté les ceintures :
  • WBA PABA Asie (2015)
  • ABF (2015)
  • WBF (2017)